Différences entre bilan et compte de résultat

Le bilan comptable est comparable à une photo du patrimoine de l’entreprise qui a été prise à une date donnée (à date de la clôture de l’exercice comptable), tandis que le compte de résultat est assimilé à un film qui retrace les charges ou dépenses ainsi que les produits ou ressources de l’activité, du premier jour de l’exercice jusqu’à sa clôture.

Un compte de résultat prévisionnel peut être également établi pour les années à venir.

Le bilan et le compte de résultat sont présentés de manière bien différente.

Pour établir un bilan, l’expert-comptable doit construire un tableau à deux colonnes comprenant les éléments de l’actif à gauche et les éléments du passif à droite.

Le compte de résultat, lui, affiche les informations sous forme de liste (les produits en haut suivis par les charges).

Les points communs entre les documents

Le bilan comptable et le compte de résultat sont des documents de la comptabilité obligatoires à toutes les entreprises.

Bien que ces documents soient présentés différemment et qu’ils contiennent des données comptables distinctes, ils ont le même objectif :

Effectuer l’analyse financière de l’entreprise et de suivre l’activité sur une période donnée.

Ces états financiers contiennent d’ailleurs une information commune qui est le résultat net global. Ce résultat net doit être identique au passif du bilan.

L’administration et les banquiers utilisent ces documents afin de vérifier la santé financière et la solvabilité de la société. Le bilan et le compte de résultat sont également sollicités par l’expert-comptable dans le but de réaliser les comptes annuels. Ces derniers permettent de calculer le montant de l’impôt sur les bénéfices à verser au trésor public.

Comment interpréter ces deux documents comptables ?

Il est essentiel de savoir bien interpréter et analyser un bilan et un compte de résultat.

Le compte de résultat doit être lu en premier, car il permet d’évaluer les performances économiques de l’entreprise sur le dernier exercice écoulé.

Le chef d’entreprise peut ensuite lire un bilan reflétant la situation patrimoniale à la clôture de l’exercice.

À travers le compte de résultat, vous pouvez vérifier des informations, telles que :

  • le chiffre d’affaires de l’entreprise ;
  • le résultat net de l’exercice écoulé ;
  • la variation de stocks ;
  • le volume des achats ;
  • la masse salariale de l’entreprise ;
  • les cotisations patronales ;
  • les frais externes supportés par l’entreprise, etc.

Vous pouvez aussi analyser le compte de résultat en vérifiant les soldes intermédiaires de gestion ou SIG. Ces SIG permettent de comparer les performances de l’exercice écoulé avec celles des exercices précédents.

Le compte de résultat peut vous informer sur certaines situations alarmantes, en l’occurrence une faible valeur ajoutée, une baisse du taux de marge commerciale ou sur production.

Le bilan comptable vous donne des informations sur :

  • les capitaux propres de l’entreprise ;
  • les actifs immobilisés ;
  • les dettes et les créances ;
  • la valeur des stocks à la date de clôture de l’exercice ;
  • l’état de la trésorerie.

Ce document financier peut vous alerter sur certaines situations, telles que des capitaux propres inférieurs au capital social, indiquant l’affaiblissement de l’entreprise. Il est astucieux de demander l’assistance de votre expert-comptable lors de l’analyse et l’interprétation du bilan et du compte de résultat.

Laisser un commentaire